30000 pirates dans la mire

Après que la CNIL ait autorisé la surveillance des réseaux p2p par le syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs (11 avril 2005), ce sont 30000 'pirates' qui ont été avertis par ce message :


"Le Sell (Syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs) vous rappelle que le fichier XXX est protégé par le Code de la propriété intellectuelle au titre du droit d'auteur et par des traités internationaux... ».


45 jeux sont ainsi surveillés par la la CoPeer Right Agency, mandataire du Sell pour lequel cet avertissement est le dernier avant des poursuites judiciaires.


Du côté de l'audio, la SACEM a déjà choisi son mandataire, Adversigo et poursuit ses négociations avec la Cnil.